Astuces - Santé de la peau

Peaux sensibles et intolérantes : comment se préparer à l’exposition solaire

Peaux sensibles et intolérantes : comment se préparer à l’exposition solaire

Quelle que soit sa réactivité, la peau se prépare et se protège toujours avant une exposition au soleil. Et si elle est sensible ou intolérante, pas de fatalité, il existe des solutions pour aborder la saison estivale au mieux. Voici comment.

Plus la peau est claire, plus elle sera sensible face aux rayons UVA et UVB. Mais l’intolérance au soleil ou les lucites estivales (allergies) peuvent évidemment concerner tous les phototypes et demandent d’être prises au sérieux.

Elles peuvent se caractériser par des rougeurs, des échauffements, des démangeaisons ou encore l’apparition de petits boutons sous-cutanés. Il est possible de limiter voire stopper ces différentes réactions lorsqu’elles sont minimes mais il est recommandé de consulter un dermatologue. Dans tous les cas, cela nécessite de s’y prendre à l’avance et de ne pas attendre l’exposition pour agir.

produit sur la plage

Exfolier et hydrater sa peau

Plus la peau est sèche et obstruée, plus elle sera réactive au soleil. La solution est de penser à bien gommer sa peau tout au long de l’année et de redoubler en régularité les quelques mois avant l’été.

Faire peau neuve permet de lisser le grain, d’éliminer les peaux mortes, de désincruster les pores et permet au hâle de tenir plus longtemps. Et en misant sur une bonne hydratation tout au long de l’année, la barrière protectrice de la peau sera renforcée et plus à même de lutter contre les agressions extérieures provenant des rayons du soleil. Un mois avant l’exposition, on n’hésite pas là aussi à redoubler d’effort.

Bonne nouvelle, aux Laboratoires de Biarritz, notre Gommage bio à la Criste Marine participe en plus à revitaliser la peau en profondeur. Côté hydratation, vous avez le choix dans la gamme Océane entre notre Huile Sèche, notre Brume Lactée ou encore notre Monoï pour une touche plus estivale.

Choisir et aimer la texture de son soin compte autant que son odeur pour éprouver du plaisir lors de son utilisation et renouveler l’expérience de bon cœur.

Les bonnes protections solaires

Lorsque la peau est sensible au soleil, pas besoin d’attendre d’aller à la plage pour se protéger. Il est très important de le faire dès qu’on est à l’extérieur, même pour une courte balade ou un déjeuner en terrasse. Mais quand les intolérances sont trop importantes et ne permettent aucune exposition, il est nécessaire de se protéger avec un SPF 50+ et des vêtements adaptés (chapeau, casquette, t-shirt à manches longues…).

Privilégiez les formules naturelles et riches en antioxydants comme les nôtres qui contiennent de l’Alga-Gorria®. Cet actif breveté issu de l’algue rouge est un puissant antioxydant qui neutralise les radicaux libres et limite le vieillissement prématuré de la peau et de ses cellules.

Nos soins solaires SPF 50 et SPF50+ sont également sans parfum pour préserver les peaux les plus sensibles. On n’oublie donc aucune zone, dos des mains et oreilles comprises ! Pour les lèvres, rien de tel que notre Baume à Lèvres SPF30. On y pense rarement, mais la peau y est très fine et donc très sensible.

couple sur une plage
©MathieuHemon
pique-nique à la plage
©MathieuHemon

Les à côtés

La peau enfin se prépare de l’extérieur mais aussi de l’intérieur, plusieurs mois avant ! Pour cela, on veille à boire beaucoup d’eau et à opter pour une alimentation équilibrée et de saison. Le légume star à privilégier trois mois avant de prendre le soleil ? Les carottes. Riches en bêta-carotène et consommées sous toutes leurs formes (crues, cuites, en jus ou en smoothie…), elles stimulent la production naturelle de vitamine A et ont un fort pouvoir antioxydant. De quoi activer la synthèse de mélanine pour se protéger de l’intérieur des UV et lutter contre les radicaux libres. Abricot, melon, persil, mâche et pastèque sont autant d’ingrédients bons pour préparer sa peau.

Enfin, il existe des compléments alimentaires qui permettent également de booster la protection naturelle de la peau. En revanche, on oublie les cabines à UV qui feront des dégâts sur l’épiderme sur le long terme. A vous le hâle contrôlé et sublimé.