Actualités

Rencontre avec Jérémie Camgrand, ambassadeur Laboratoires de Biarritz

Rencontre avec Jérémie Camgrand, ambassadeur Laboratoires de Biarritz

Peux-tu te présenter brièvement pour ceux qui ne te connaîtraient pas ?

Je suis Jérémie Camgrand, j’ai 25 ans et je suis originaire d’Anglet au Pays basque. En ce moment, je vis en Australie sur la Central Coast au nord de Sydney avec ma chérie qui est enceinte. Je pratique depuis plus de 10 ans le sauvetage côtier, la natation et le surf. Je fais du crossfit pour affiner ma préparation en sauvetage sportif que je pratique au niveau international. J’ai participé à de nombreux championnats d’Europe et du Monde tout autour du globe avec l’équipe de France de sauvetage sportif et avec mon précieux club le Biarritz Sauvetage Côtier.

Peux-tu nous parler plus précisément du sauvetage côtier ?

Le sauvetage côtier ou sauvetage sportif est un sport mixte qui vient d’Australie et qui allie de nombreuses épreuves en piscine comme en océan avec de la nage, du paddle board, du kayak, du sprint sur sable et de nombreux relais. Individuellement, j’ai été titré de bronze et d’argent en paddle board au Championnat d’Europe et j’ai terminé 5e au Championnat du monde en paddle board longue distance. En équipe, j’ai terminé 3e au Championnat d’Europe et 2e au Championnat du monde ISA. Je suis aussi étudiant en kinésithérapie, je termine mon cursus universitaire l’année prochaine.

Comment définirais-tu les valeurs des Laboratoires de Biarritz en trois mots ?

Excellent, respectueux, visionnaire.

Quels produits des Laboratoires de Biarritz utilises-tu et depuis quand ?

Les Laboratoires de Biarritz et moi, c’est une romance car j’ai la chance d’avoir leur soutien depuis 5 ans maintenant. Je suis complètement fan du concept, des produits et de l’esprit d’entreprise. J’utilise évidemment la gamme ALGA MARIS® pour me protéger du soleil : la crème solaire teintée SPF30 pour le visage, le lait solaire SPF50+ pour le corps, ainsi que le baume à lèvres qui m’évite de nombreux herpès solaires ou douloureux coups de soleil sur les lèvres. Passant des heures dans l’eau pour surfer et m’entraîner, je suis en toute confiance grâce au produits des Laboratoires de Biarritz qui sont fiables, d’excellente qualité et respectueux pour la peau ainsi que pour l’environnement et la biodiversité marine.

À part les soins solaires, as-tu d’autres produits fétiches ?

J’adore la gamme ALGA CICOSA® avec la crème réparatrice que j’utilise pour mes mains, elle fait des miracles. Terminant souvent les mains ensanglantées après mes entraînements, utiliser cette crème me permet d’enchaîner les entraînements de crossfit et de rame avec pagaie sans problème. Étant amené à devenir l’heureux papa d’un petit garçon dans quelques mois, c’est sans hésiter que ma compagne et moi avons opté pour la gamme ALGA-NATIS®. Nous sommes persuadés que c’est le meilleur que l’on puisse trouver pour la toilette de notre bébé.

Est-ce important que vos produits de soin soient respectueux des océans ?

Évidement que c’est important et c’est totalement d’actualité. Étant un passionné de l’océan, de la faune et de la flore, je me dois d’être un acteur engagé au quotidien, de chérir et de protéger ce monde sous-marin et de montrer l’exemple. Nous savons que la crème solaire fait partie des produits toxiques amenés par l’homme dans l’eau et qui nuit gravement à l’écosystème. Avec des produits solaires respectueux, nous savons que notre impact est moindre. Et il faut garder en tête que si c’est respectueux pour l’océan, ça l’est aussi pour notre propre corps ! Beaucoup trop de produits de soins solaires contiennent des ingrédients chimiques et dangereux. Il est temps d’agir et de « penser le changement plutôt que de changer le pansement ».

Penses-tu que la routine de soin doit devenir un geste responsable autant que se nourrir ?

Totalement ! C’est un virage que nous devons tous prendre progressivement. Nous devons devenir de plus en plus respectueux et responsables de nos gestes et actions du quotidien. Cela passe par changer notre alimentation, les vêtements que nous portons, et évidemment par les produits de soins que nous choisissons.

Quelles sont tes prochaines échéances sportives ?

Nous traversons une triste période pour le sport. Toutes les compétitions ont été annulées ou reportées. Je concentre mon énergie pour continuer à m’entrainer malgré tout, prendre soin de ma femme enceinte et préparer l’arrivée de mon bébé.

Sportivement, j’aimerais prendre part à la fameuse « Molokai To Oahu » l’année prochaine en paddle board. Cette course est une traversée océanique de 56 km entre les îles hawaïennes de Molokai et Oahu. Elle est réputée pour être une traversée des plus compliquées et physiques au monde à cause des vents violents, des forts courants et de la présence de nombreux requins blancs. Ma femme a participé sept fois à cette course et l’a remporté trois fois en stand up paddle. Elle est mon inspiration pour prendre part à ce challenge !

Comment conserves-tu une pratique sportive pendant le confinement ?

En Australie, nous sommes confinés mais nous pouvons toujours profiter de l’océan, des lacs et des parcs naturels, c’est une véritable chance. Le pays n’est pas autant touché que la France et le reste de l’Europe. En ce moment, notre routine sportive c’est une séance de stretching/yoga tôt le matin, un petit-déjeuner avant d’aller surfer ou ramer en fonction des conditions. L’après-midi, en fonction de l’entraînement du matin, je repars ramer ou alors je fais une séance de crossfit à la maison.

Des conseils pour rester en forme ?

Gardez le moral et conservez une activité physique quotidienne pour avoir « un esprit sain dans un corps sain ». Profitez de cette étrange période pour prendre du temps pour vous et découvrir votre corps, préparer des projets sportifs. Il n’y a rien de mieux que l’activité pour rester en forme ! Que ce soit marcher, courir, faire une séance de musculation ou de yoga à la maison tout est bon, tant que vous êtes heureux de le faire. Manger sainement et faire le plein de vitamines avec les fruits et les légumes. Je suis végétarien et ne me suis jamais senti aussi bien et performant qu’aujourd’hui.

Un petit mot pour finir ?

Portez-vous bien, prenez soin de vous, de vos proches et embrassez le changement éco-responsable pour un futur plus vert !

Suivez les aventures de Jérémie sur son compte Instagram @Lesli_jay

personnes qui s’entraînent dans l'eau
@crédit Jérémie Camgrand