Beauté

Quelles textures choisir pour vos soins cosmétiques ?

Quelles textures choisir pour vos soins cosmétiques ?

Gel, crème, huile, fluide, quelles textures choisir pour vos soins cosmétiques ? On vous explique tout dans notre article de blog.

Le monde de la cosmétique offre de nombreuses solutions pour prendre soin de sa peau : gel, crème, lotion, sérum, baume, huile, mousse … Autant de textures qui offrent des sensations et des bienfaits différents. Parce qu’il est parfois compliqué de s’y retrouver, nous vous expliquons tout.

Lorsque l’on parle de texture, on fait finalement référence aux différentes formes galéniques. La forme galénique désigne la forme finale d’un produit, son aspect physique, l’état qu’il prend lorsque tous les actifs et excipients sont assemblés. Aux Laboratoires de Biarritz, nos galéniques sont surtout adaptées aux attentes et à l’efficacité des soins. Par exemple, nos produits solaires offrent une grande résistance à l’eau et opèrent une dispersion des écrans minéraux. Dans notre gamme de réparation, certains soins forment un effet filmogène pour protéger la peau.

Pour aller plus loin, Sarah Muller, l’une des formulatrices des Laboratoires de Biarritz nous explique tout. Nos cosmétiques sont classés en trois principales familles de forme galénique : les émulsions, les formes anhydres, les solutions aqueuses.

Cette galénique permet d’intégrer, dans une même formule, des matières premières aqueuses et huileuses.

Il existe 2 grandes catégories d’émulsions :

  • Les émulsions huile dans eau : dispersion de gouttelettes d’huile dans de l’eau

Il s’agit de la galénique la plus utilisée dans les soins en général car elle permet d’obtenir une multitude de textures au toucher agréable. En fonction du pourcentage et de la nature de la phase grasse qui compose l’émulsion, le produit obtenu sera plus ou moins riche. Par exemple, dans notre gamme hydratation, le fluide visage est composé d’une phase grasse avec des huiles assez légères et volatiles. Le toucher est léger et donc plus adapté aux peaux mixtes à grasses. Au contraire, la crème hydratante visage a un pourcentage de phase grasse plus important et les huiles choisies pour ce produit sont plus nourrissantes, donc plus adaptées pour les peaux sèches.

 

  • Les émulsions eau dans huile : dispersion de gouttelettes d’eau dans de l’huile

Dans ce type de galénique, la phase externe est la phase grasse. Cette forme galénique est surtout utilisée dans des produits filmogènes et protecteurs comme notre Crème réparatrice pour les mains ou dans des produits qui doivent bien résister à l’eau comme les produits solaires. La phase externe étant huileuse, elle se mélange difficilement à l’eau et est donc résistante à celle-ci.

  • Les produits anhydres.

Ce sont des produits qui ne contiennent pas d’eau et qui sont donc composés essentiellement de matières premières huileuses comme le Baume à lèvres. On utilise ce type de galénique pour concevoir des produits très riches et nourrissants qui résistent également bien à l’eau.

 

  • Les solutions aqueuses

C’est une galénique qui résulte d’un mélange de matières premières hydrophiles. Toutes les substances sont miscibles entre elles pour un mélange parfaitement homogène. Parmi les formes aqueuses on compte les lotions, les eaux micellaires, les gels (nettoyants comme hydratants), certains sérums visage.

Choisir la bonne texture

Les différentes textures permettent de s’adapter aux besoins de sa peau. Voici un petit récapitulatif pour vous aider à bien choisir votre soin.

 

  • Sérum : texture fine, effet « seconde peau »
  • Fluide : texture légère
  • Crème : texture riche
  • Contour des yeux : texture gel-crème
  • Corps & mains : texture non grasse et non collante. Sur ces zones, la peau est toujours plus sèche que sur le visage, on peut donc s’autoriser des textures plus riches.

 

Allez, maintenant à vous de jouer !