Astuces

Comprendre la différence entre les écrans minéraux et les filtres chimiques

Comprendre la différence entre les écrans minéraux et les filtres chimiques

Aux Laboratoires de Biarritz, la prévention des risques liés à l’exposition au soleil est l’une de nos batailles. Mais au-delà du fait de se protéger des rayons du soleil, nous accordons une importance toute particulière à la manière de le faire. Filtres chimiques ou écrans minéraux, nous vous expliquons clairement les différentes approches en matière de protection solaire.

Protection contre transformation

Une des différences fondamentales entre filtres chimiques et écrans minéraux est la façon dont ceux-ci réagissent face aux rayons UVA et UVB. En effet, alors que les écrans minéraux s’interposent entre les rayons et la peau en formant une fine couche protectrice et agissent comme un miroir qui réfléchit les UV, les filtres chimiques les absorbent et les transforment en chaleur pour les neutraliser. De ce fait, si les écrans minéraux créent un véritable effet «boomerang», les filtres chimiques pénètrent dans l’épiderme et réagissent avec la peau face aux rayons. Ils sont souvent comparés à des éponges. Ce phénomène de pénétration propre aux filtres chimiques n’est pas sans conséquences puisque l’on observe des risques de réactions cutanées et des actions de pollution de l’environnement comme le blanchiment des coraux. Certains filtres chimiques pourraient même être responsables de modifications de l’équilibre hormonal chez l’Homme.

Plage de Biarritz l'été
Crédit photo Mathieu Hemon
femme qui tient du spray solaire bio
Crédit photo Rémi Bedora

Protection à retardement ou immédiate

Côté utilisation, les différences entre filtres chimiques et écrans minéraux sont aussi notables. En effet, avant de s’exposer, il est important de savoir que les écrans minéraux sont actifs dès leur application quand il faut 20 à 30 minutes aux filtres chimiques pour se révéler efficaces après application.

Les écrans minéraux sont des poudres très fines à fort pouvoir couvrant. Leur action est donc purement physique. Ces poudres pigmentaires sont l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane qui ont l’avantage d’être très bien tolérés. Ces écrans naturels sont présents dans tous les produits de protection solaire de la gamme ALGA MARIS® et sont actifs dès l’application puisqu’ils réfléchissent les UV.

Respect de la peau et de l’environnement

Respect de notre organisme, qualité de protection, haute tolérance, les écrans minéraux apparaissent comme le meilleur choix et c’est pourquoi les produits ALGA MARIS® des Laboratoires de Biarritz ont ainsi été conçus. Si certains reprochent aux écrans minéraux l’effet blanc qu’ils peuvent provoquer, il faut aussi savoir que les optimisations que nous sommes parvenus à réaliser nous permettent aujourd’hui de l’avoir quasiment fait disparaître. Enfin, les écrans minéraux nous permettent d’être en parfait accord avec notre engagement en faveur de la préservation de l’océan.

 

Crédit photos :
@Mathieu Hemon

@Rémi Bedora