Actualités - Engagement

Création d’un stick à lèvres et processus de fabrication d’emballages éco-conçus

Création d’un stick à lèvres et processus de fabrication d’emballages éco-conçus

La formulation d’un nouveau produit :

Nous lancions ce projet voilà bientôt un an. L’idée? Mettre au point « la » protection  lèvres ultime pour résoudre définitivement le problème des sportifs qui passent des longues heures à l’eau ou simplement en extérieur.

Deux formulations et deux périodes de test plus tard nous n’avons pas encore réussi ce défi, soit le produit est doux et facile à appliquer mais il ne tient pas assez longtemps, soit il est efficace mais difficile à appliquer.

Donc? On recommence : « faire et défaire c’est toujours travailler », toute l’équipe se remet au travail jusqu’à sortir la formulation parfaite.

Une nouvelle formule plus tard… les cires ont été sensiblement diminuées pour obtenir un produit moins épais et plus facile à étaler, en particulier quand les lèvres sont déjà fragilisées. Nous avons aussi augmenté les ingrédients qui apportent de la tenue et améliorent l’accroche pour viser une meilleure rémanence (tenue dans le temps).

Pendant un mois, le produit a été testé dans des conditions diverses et variées, le soumettant à toutes sortes d’épreuves tant sur le plan des conditions météologiques que sur celui de l’état des lèvres de nos surfeurs (gercées, crevassées etc).

Verdict, la texture peut être ressentie comme trop sèche, l’application est difficile sur les lèvres fragiles, la tenue pas tout à fait suffisante pour des longues sessions dans l’eau.

Nous recommençons donc l’exercice mais devons composer avec certaines contraintes techniques.

Notre laboratoire élabore de nouvelles propositions de matières naturelles  telles que des cires qui pourraient apporter le côté plus glissant et doux. Mais la difficulté sera d’y intégrer la protection solaire car avec une composition trop glissante et souple, l’écran glissera aussi et nous perdrons alors en efficacité! Un vrai défi donc!

Les différentes étapes que nous avons déjà décrites ici vous ont sans aucun doute permis de  comprendre que concevoir un produit dermo-cosmétique est extrêmement complexe. A fortiori il n’existe aucun autre stick pensé pour protéger les lèvres des agressions du soleil mais aussi de l’eau de mer. De ce fait, admettre que toute l’équipe est très satisfaite d’être parvenue à cette première formulation est un doux euphémisme.

Ceci étant dit, notre satisfaction fait aujourd’hui place à de l’anxiété, ou du moins de l’impatience … En effet, chaque membre de notre team de testeurs s’est vu remettre un stick à mettre à l’épreuve en conditions extrêmes d’utilisation : Surf, stand up paddle ou n’importe quelle autre activité associant mer et soleil.

La fabrication d’emballages écologiques :

 

Alors que nous vous expliquions comment étaient formulés les produits Laboratoires de Biarritz, nous avons décidé de vous plonger au cœur du processus d’élaboration de nos emballages éco-conçus. Un processus qui est lui aussi plutôt complexe !

 

 

1) L’élaboration du cahier des charges

Première étape, et sûrement la plus importante : définir en amont toutes les caractéristiques que devront posséder l’emballage final. Pour nous, les objectifs sont clairs :

– Avoir un emballage entièrement constitué d’éléments recyclés/recyclables pour minimiser notre empreinte écologique.

– Que cet emballage permette un minimum de gaspillage du produit

– Que le pack soit entièrement « made in France ».

2) Le choix des éléments du pack

A partir du cahier des charges, il faut ensuite trouver tous les éléments du pack qui répondent à nos exigences. Et des éléments, il y en a beaucoup !

Pour un minimum de gaspillage du produit, nous avons choisi d’utiliser un système Airfree/AirLess, qui permet une restitution presque intégrale du produit (95% contre 80% pour les produits cosmétiques classiques).

Mais ce n’est pas tout ! Ce système qui empêche l’air de pénétrer dans le flacon et garde le produit en dehors de tout contact avec ses parois plastiques (grâce à une poche interne), permet donc aussi au produit de mieux se conserver et donne la possibilité au pack d’être entièrement recyclé.

3) Tests de compatibilité

Ca y est ! Tous les éléments du pack sont maintenant réunis. Mais le processus est encore loin d’être fini… En effet, il faut maintenant s’assurer qu’une fois le produit à l’intérieur de son emballage, il ne va pas se produire de réaction indésirable qui nuirait à son efficacité ou le dégraderait.

4) Validation du pack par Ecocert

Nous avons fait le choix de faire certifier l’ensemble de nos packagings par le label Ecocert, l’organisme de contrôle et de certification agréé par les Ministères français de l’Agriculture et de la Pêche, de l’Economie, des Finances et de l’Industrie. Son niveau d’exigence permet une réelle garantie du respect de l’environnement et ce, tout au long de la chaîne de production.

Et attention ! Si un seul élément du pack (flacon, pompe, col, capot…) n’est pas conforme aux exigences strictes du label, c’est le pack tout entier qui voit sa certification refusée

5) Design et mentions obligatoires

Place maintenant au design du pack à proprement parler. En effet, on doit faire face à de nombreuses contraintes : entre le nombre de couleurs, l’espacement de certains caractères ou encore bien évidemment l’apparition des mentions obligatoires, tout est passé au crible.

6) Remplissage des packs

Après avoir élaboré le cahiers des charges, trouvé les éléments correspondants, fait les tests de compatibilité, fait validé par Ecocert et élaboré le design final de nos packs, reste une dernière étape qui scellera le produit final : le remplissage, et c’est au Pays Basque que se déroule cette étape fondamentale avant la mise en rayon.

Ca y est le produit est maintenant prêt à protéger votre peau. Un long chemin a été parcouru jusque là, mais un chemin qui en vaut largement la peine !